Mon père faisait déjà du marketing de réseau quand j’avais 12 ans

Aujourd’hui, je voulais vous raconter une petite histoire sur ma vie. Une chose bénigne qui a conditionné ma vie et qui a poussé ma curiosité dès mon jeune âge.

J’y pense depuis plusieurs jours. Je crois que c’est le travail sur moi-même et la pratique de la visualisation qui a fait jaillir ce souvenir.

Parfois dans mes visualisations, je me vois en train de faire des discours. Et il y a quelques jours, j’ai commencé mon discours en exprimant une profonde gratitude envers mes parents.

Je voulais remercier ma mère pour son ouverture d’esprit, je crois que je tiens ça d’elle. Grâce à ça, je ne me suis pas mis de limite à la découverte.

Et j’ai également remercié mon père qui m’a très jeune montré que d’autres chemins étaient possibles. Il était ouvrier et un jour il s’est lancé dans le marketing de réseau. Enfin, je ne sais pas si c’était exactement du marketing de réseau ou de la vente directe, j’en ai que de vagues souvenirs. Mais je me souviens qu’il vendait des cartes de visites à cette époque. C’était bien avant Vistaprint Winking smile !

Je crois que cette société a mal fini, peut-être que le dirigeant était parti avec la caisse. Mais, mon père lui il a continué à chercher des solutions pour améliorer la vie de sa famille. Il est alors devenu coach bien-être chez Herbalife. Là encore une fois, malgré les difficultés il a persévéré. J’admire beaucoup sa persévérance, je sais d’où je tiens la mienne.

Bien sûr quand j’avais 12 ans ces choses-là me passaient au-dessus de la tête. Mais, il m’a parlé de son activité au fil des années, au fur et à mesure où je grandissais. C’est quelque chose qui fait partie de ma vie.

Il faut parfois un déclic pour changer une vie

sasint / Pixabay

Internet : l’accès libre aux connaissances

Puis Internet est arrivé à la maison. Et après avoir cherché plein de moyens d’avoir plus d’heure d’accès sans ruiner la famille, je me suis mis à chercher comment gagner de l’argent.

Note pour les plus jeunes : A l’époque où j’ai connu Internet, nous n’avions pas d’accès illimité comme aujourd’hui. Il fallait payer chaque connexion à la minute 🙂

Et si cette idée est apparue très tôt dans ma tête, je le dois à mon père. Sans lui, sans son initiative, je pense que comme beaucoup je n’aurai vu qu’un seul chemin possible : les études et le salariat.

Mais cette graine était plantée dans mon esprit très jeune. J’ai tout de même continué mes études et en parallèle je suis également devenu un distributeur Herbalife. Cela n’a pas été un succès, je l’avoue mais les présentations et les formations ont continué de nourrir mon esprit sur le fait que d’autres chemins étaient possibles.

Même si Herbalife et le marketing de réseau de manière générale n’ont pas été un succès pour moi. J’avais continué à chercher des alternatives au salariat sans devoir investir des sommes colossales dans des stocks de produits, un commerce ou autres. Je cherchais une alternative simple.

Les succès, les nombreux échecs…

J’ai connu quelques succès mais beaucoup d’échecs. Et d’autres choses sont venues perturber ma vie. Finalement, je me suis résigné au salariat, j’ai signé un CDI et très rapidement obtenu des augmentations. J’étais fier de moi. J’ai même obtenu un nouveau poste quelques années après…

Mais le salaire n’était pas suffisant, enfin c’était une excuse pour à nouveau m’intéresser à comment gagner de l’argent en ligne. Evidemment, vu mes antécédents, le marketing de réseau s’est à nouveau présenté à moi comme une solution. Beaucoup de choses avaient changé, avec les blogs, les réseaux sociaux, le marketing Internet. Il était désormais plus facile de contacter des gens mais aussi de s’exprimer sur le web.

J’avais donc décidé de devenir un blogueur mais je ne savais pas trop sur quoi bloguer. J’avais bien une passion pour l’informatique. J’ai donc lancé un blog sur l’assemblage de pc.

Se former est une des clés du succès

Puis à force de me former, je me découvrais une vraie passion pour le marketing Internet. J’ai donc lancé ce blog marketing riposte. Je le voulais comme une réponse à la crise économique à l’époque. Comme l’ouverture vers de nouvelles voies. Malheureusement, je n’arrivais pas à écrire (peut-être le fameux syndrome de l’imposteur). J’avais besoin de faire mes preuves.

J’ai continué de me former, d’apprendre de nouvelles choses. Je gagnais quelques euros par-ci, par là que j’investissais dans de nouvelles formations, à chaque fois convaincu que cette formation serait LA solution.

Puis c’est à nouveau le marketing de réseau qui arrive dans ma vie. Alors que je disais à tous que je ne voulais plus faire de marketing de réseau, que c’était quelque chose dans lequel je me trouvais mauvais. Mais, au fond de moi une voix me dit “essaye”.

J’ai donc écouté cette voix, j’ai essayé. Et j’ai mis en oeuvre tout ce que j’avais appris dans le marketing Internet jusqu’à lors. Au départ, j’ai créé une page de capture (page avec un formulaire pour capturer des adresses e-mails), j’invitais les prospects à des conférences de présentation. Et j’ai fait quelques dollars avec cette technique. Mais cela demandait pas mal de temps, il fallait chaque jour aller poster de nouveaux messages sur les groupes Facebook.

En parallèle, j’ai commencé à créer un site web (en une demi-journée, j’ai mis 4 pages en ligne). J’ai partagé tout ce que je savais sur mon produit. Et au fil des mois, j’ai ajouté des informations. Je suivais toutes les présentations et les formations et dès que je pouvais partager ou mettre à jour mon site, je le faisais.

Sur le site, j’avais mis des formulaires pour capturer des e-mails. J’ai créé une séquence d’e-mail que j’enrichissais au fur et à mesure. Et j’ai créé une vidéo pour aider les personnes à passer leur commande. L’avantage de la compagnie avec laquelle je travaille est que tout peut se passer en ligne.

Les gains réguliers arrivent enfin !

Les premiers mois, je n’ai pas eu beaucoup de visites. Puis peu à peu mes efforts ont commencé à payer. J’ai gagné 100 $ un mois, puis 150 $ le mois suivant… Les revenus ont augmenté de mois en mois et là j’ai eu extrêmement peur de m’habituer à ces rentrées d’argent.

Chaque mois, j’avais peur que ça s’arrête. Surtout lorsque que j’ai commencé à gagner 500 $ par mois (mon objectif à cette époque). C’est très agréable de gagner de l’argent, de savoir que ça fonctionne mais en même temps j’avais peur de tout perdre. Probablement dû à la vision que j’avais de l’argent à ce moment-là.

Les mois se succèdent, l’argent rentre et j’en profite pour continuer de me former aux techniques de marketing. J’améliore mon site, mon tunnel de vente, mes séquences e-mail. Je trouve une solution pour vendre moi-même directement aux personnes intéressées par le produit en restant dans les règles fixées par la compagnie.

Je ne développe pas le réseau, enfin j’ai essayé, mais je n’y arrive pas. J’ai l’impression de perdre mon temps. D’ailleurs mon site est centré sur le produit pas sur le recrutement. Mais je cherche une solution pour exploiter cet effet de levier intéressant.

Je me concentre uniquement sur le produit. D’ailleurs, je ne dis pas que je fais du marketing de réseau, non je me définis comme un e-commerçant.

Je vous ai partagé une partie de mon aventure sur le web. Elle est loin d’être terminée. J’ai toujours mon site et actuellement j’en crée un second qui sera partagé avec tous les membres de mon réseau. Une machine à prospects qui fonctionnent toute seule, jour et nuit et qui apporte toute l’information dont les personnes ont besoin. Mais je ne vais pas m’étendre car pour l’instant, je suis plutôt en phase de bêtatest Smile ! J’en reparlerai peut-être Winking smile

L’envie de tout changer, d’être LIBRE !

Tout ça pour en revenir au sujet initial. Très tôt mon père a ouvert une porte dans mon esprit. Une porte que j’ai poussée car j’étais curieux. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir cette vision. La plupart des gens pensent que le salariat est la solution la plus simple pour gagner sa vie et d’obtenir une retraite. Malheureusement, il ne voit pas qu’il sacrifie leur temps dans ce schéma.

En réalité, le salariat est un confort. Tous les mois nous savons combien nous allons recevoir. On peut déjà prédire à peu près ce qu’on va gagner toute sa vie. Bien sûr on peut évoluer, plus ou moins vite dans sa carrière. Enfin, pour ce qui ont des perspectives. Et c’est loin d’être le cas de tout le monde.

Etre ambitieux dans une entreprise est compliqué. Il faut s’armer de patience, être prêt à affronter des désillusions… J’ai pris des claques dans ma petite carrière de salarié. Les dernières m’ont fait très mal. Elles ont touché bien plus que mon égo. Puis j’ai remis beaucoup de choses en cause. J’ai cherché ce que je voulais vraiment.

Pour mieux me connaître, j’ai suivi un programme de coaching (Tremplin vers l’abondance). Ce programme a modifié des choses en moi, a modifié ma perception des choses.

Les contraintes du salariat sont rapidement devenues insoutenables. Je disais à l’un de mes anciens collègues que la cage était devenue trop petite pour moi. Au début de la vie active, je ne voyais pas les barreaux. Je crois même que j’en avais besoin pour évoluer sereinement. Peut-être aussi à cause des blessures de la vie qui m’ont fortement affectées. J’ai perdu beaucoup dans ma jeune vie d’adulte. Et avoir un sentiment d’appartenance était essentiel à ce moment.

Les croyances liées à l’argent

Puis je me suis reconstruit et j’ai évolué. J’ai continué de chercher des alternatives pour gagner plus d’argent (parfois moqué par ma famille qui pense que c’est la seule qui m’intéresse, je suis un homme d’argent soi-disant).

Mais je ne veux pas gagner de l’argent pour l’accumuler sous un matelas ou dans une piscine comme Picsou (j’aimais bien Picsou quand j’étais petit, ma famille a peut-être raison alors ???). Non je vois l’argent comme un moyen, un moyen d’atteindre mes buts, un moyen de me dépasser, un moyen de contribuer.

L’argent ne rend pas meilleur, c’est ce qu’on en fait quand on en a qui peut être meilleur. Si tu es malheureux avec ou sans argent, tu seras malheureux. Si tu es heureux, alors avec ou sans argent, tu seras heureux. L’argent est un amplificateur. Il ne rend ni bon, ni mauvais. Il ne rend ni triste, ni heureux.

L’argent est ce qu’on décide d’en faire. Notre société a tendance à le diaboliser. Surtout les personnes qui en ont peu. C’est un phénomène de rareté. Si l’argent est rare on s’y attache ou envie ce qui en ont.

Changer ses croyances sur l’argent est difficile. Dans mon enfance, je n’ai manqué de rien mais je sais que mes parents ont pu manquer d’argent parfois. Moi aussi j’ai manqué d’argent dans ma jeune vie d’adulte et connu de grosses galères.

Des phrases résonnent en nous :

  • « L’argent ne pousse pas dans les arbres. »,
  • « L’argent ne fait pas le bonheur. »,
  • « La vie est dure »,
  • « On ne peut tout avoir dans la vie. »,
  • « Travailler à la sueur de son front. »,
  • « Le succès monte à la tête »,
  • « Le bonheur n’est pas à porter de main »,
  • « L’argent est sale »…

J’avais toujours le sentiment de ne pas avoir assez d’argent. Il n’y a que depuis quelques années, que j’ai vraiment modifié mes croyances sur l’argent. A le voir comme un moyen d’atteindre mes buts. L’argent passe, part et revient. Depuis que j’ai changé ma vision de l’argent, je ne me sens plus en manque d’argent.

Prendre une décision

Cependant, je suis loin d’avoir atteint mon objectif de liberté financière ! Ma situation était plutôt confortable quelques mois en arrière puis j’ai décidé de quitter mon emploi et de me lancer à 100 % dans ma web entreprise.

Je pense que j’ai pu prendre une telle décision car j’ai réussi à modifier mes croyances limitantes sur l’argent. Bien entendu, ce n’est pas l’unique raison, j’ai aussi découvert que je pouvais gagner de l’argent par moi-même. J’étais devenu mon propre créateur de richesse.

Le fait d’avoir déjà une activité construite sur les 2 dernières années et plutôt stable m’a permis d’économiser. Puis de prendre cette décision : m’offrir une année de liberté pour monter de nouveaux projets, faire évoluer mon entreprise, travailler sur les choses que j’aime et contribuer au monde.

Ma principale valeur aujourd’hui est la liberté. Je veux pouvoir choisir quand je travaille, quand je fais mon développement personnel, quand je pars en vacances.

J’y ajoute l’intégrité et la richesse. La richesse sous forme d’abondance et la possibilité de créer soi-même ses sources de revenus. C’est l’objet de ce blog : créer des sources de revenus illimités sur le web. L’intégrité car j’ai besoin de me prouver à moi-même que ça marche, je ne veux pas mentir et faire de fausses promesses.

Vous montrez que c’est possible

J’ai la conviction que certains d’entre vous recherchent un déclic, et je pense pouvoir vous l’apporter. Sans le déclic que m’a apporté mon père, je ne sais pas trop où j’en serai aujourd’hui. Peut-être que je travaillerai toujours au même endroit et que je me serai rabaissé pour continuer d’être un employé modèle. Peut-être que je manquerai d’ambition…

De recherches en recherches, d’essais en essais, de rencontres en rencontres, j’ai vu que d’autres chemins existaient. Et savoir que ça existe c’est déjà un grand pas. A partir du moment où nous savons que ça existe, notre esprit le prend en compte pour les choix et les actions futurs.

Puis on voit ou on rencontre des personnes comme nous qui réussissent, on s’en approche, on essaie de copier leur fonctionnement. On se forme, on apprend et on passe à l’action. L’essentiel est de passer à l’action. Ce n’est pas toujours facile, on n’ose pas toujours se lancer même si on en sait suffisamment…

L’avenir

Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve. J’ai des objectifs, des envies, des souhaits, un grand rêve… Je visualise chaque matin mon avenir idéal mais deviendra-t-il vraiment une réalité dans les mois ou les années à venir ?

Je suis le seul à détenir la clé, c’est moi qui décide où je vais mener ma vie. Mes actions et mes choix sont déterminants. Chaque jour sans action est un jour perdu. Je m’efforce d’accomplir des petites actions chaque jour. Sur ce blog, à ce jour ça ne se voit pas mais j’ai beaucoup de projets qui avancent en parallèle. J’en parlerai très bientôt.

J’ai beaucoup de projets dont celui d’essayer de transmettre un maximum de ce que je sais et de ce que j’ai appris. Je veux partager mes expériences. J’envisage de créer des formations, c’est une idée qui est dans ma tête depuis longtemps. Je la repousse souvent par peur du travail à accomplir peut-être, par peur du jugement sans doute.

En attendant de créer quelques choses de plus structurer, j’ai décidé de partager des informations, des expériences sur ce blog. J’espère qu’elle vous aideront à avancer, à nourrir votre flamme d’entrepreneur. Si je peux ouvrir une petite porte dans votre esprit, vous faire croire que c’est possible alors je serai déjà très satisfait.

Comme vous pouvez le voir, j’ai encore beaucoup de choses à partager. Donc, si vous n’êtes pas encore inscrit pour recevoir mes prochains articles faîtes-le maintenant.

Merci de m’avoir lu et pour me soutenir vous pouvez commenter et partager cet article sur votre réseau social préféré !

20 Astuces pour générer des revenus avec amazon
Comment générer des revenus avec Amazon et obtenir des revenus passifs

Leave a Reply