Un nouveau challenge pour le mois de mai

Le 25 octobre 2017, je mettais lancer un défi sur 90 jours avec comme ambition de mettre en place une routine quotidienne du succès.

Je ne suis pas revenu sur l’échec cuisant de ce défi. Je n’y suis pas arrivé, pourtant je savais au fond de moi que réussir ce défi m’aurait permis de passer un cap. Mais j’ai été trop gourmand et j’ai surestimé la capacité au changement de mon cerveau.

Je ne cherche pas d’excuse à cet échec mais je dois en tirer des leçons. Des leçons qui vont me permettre de réussir de nouveaux défis.

Suite à cet échec, j’ai continué à lire des livres et prendre des informations sur la mise en place d’habitudes et sur l’auto-discipline.

J’ai constaté également que j’avais un problème de croyance sur la routine. J’ai longtemps mis sur la routine une connotation négative. Mais cette croyance a changé. Je sais maintenant que la routine est la clé du succès, la clé de l’autodiscipline. C’est notre capacité a réalisé chaque jour une petite action en lien avec notre objectif qui nous permet de le réaliser.

Dès que l’action quotidienne demandée est trop importante, elle nécessite trop d’effort et notre cerveau boycotte cette nouvelle habitude.

Mettre en place des mini-habitudes

La motivation ne sert à rien

J’ai longtemps cru que la stagnation de mes résultats étaient liés à mon manque de motivation.

J’ai donc cherché de nombreuses vidéos de motivation pour essayer de trouver de la motivation. Mais, il n’en est rien. La motivation est aléatoire et je ne crois pas que nous avons le pouvoir de changer notre état de motivation.

J’ajouterai même que planifier sa vie en fonction de sa motivation est dangereux. Il y a des jours où on est très motivé et d’autres où la motivation est en berne. Même quand on a enfin obtenu sa liberté de temps…

Je pensais qu’une fois libéré des contraintes de mon emploi salarié, j’allais pouvoir soulever des montagnes. Que je me lèverai tous les jours avec le sourire et l’envie de faire des tonnes de choses, je pensais que je serai toujours motivé. En réalité, ce n’est pas le cas. Et mon erreur a été de croire que je serai motivé juste par mes objectifs.

La motivation ne doit pas entrer en jeu quand il s’agit de faire ou de ne pas faire quelque chose. Il faut quelque chose de plus puissant. Il faut ancrer des habitudes. Une fois bien ancrée, une habitude ne nécessite plus de motivation, on fait l’action car on doit la faire.

Mettre en place des mini-habitudes

Je suis peut-être un peu lent à comprendre, en tout cas, j’ai expérimenté différentes phases dans ma recherche.

Bien entendu, j’ai continué d’évoluer, de mettre en place des projets pour créer de nouvelles sources de revenus passifs notamment avec l’affiliation et les sites de niche.

Je n’ai pas été inactif mais j’aurai plus en faire plus. Je pense, notamment, à ma formation sur l’affiliation qui n’est toujours pas sortie malgré qu’il s’agisse d’un projet qui me tient à coeur. Je parle aussi de tous ces articles que j’ai commencé mais que je n’ai pas terminé et donc pas publié.

Mais depuis plusieurs semaines, j’expérimente quelques choses de nouveaux. Je savais que la répétition crée l’habitude. Mais pour qu’une action soit effectuée et répétée, il faut qu’elle soit hyper simple. L’action a effectué chaque jour ne doit pas nécessité de motivation ou de volonté.

D’ailleurs, j’ai lu ce livre qui a conforté mon idée “Les mini-habitudes” de Stephen Guise. Je pense donc encore plus simplifié mes actions.

J’ai défini 3 actions qui sont importantes pour mes objectifs. 3 actions à répéter chaque jour et qui ne nécessite que 30 minutes par jour par action. Je vais essayer de réduire encore ces actions pour qu’elle ne représente plus que 10 minutes par jour et par action. Comme par exemple, écrire 50 mots par jour pour ce blog.

J’ai aussi fait un autre constat. Une fois que je me lance dans une action, je suis capable d’en enchaîner plusieurs à la suite. A ce jour, je dois encore travaillé sur l’élément déclencheur de l’action, surtout quand je suis très fatigué et en panne d’énergie. Il faut vraiment que le déclencheur soit fixe.

Un déclencheur + une action minime = une mini habitude

La mini habitude permettra d’ancrer une vraie habitude par la suite en ajoutant d’autres actions.

La clé est donc une action simple. Qui est rapide à réaliser et qui ne demande pas d’effort. Cette action est simple et facile à réaliser pour éviter un dialogue intérieur où le cerveau dissuaderai la réalisation de l’action. Je suis loin d’être un expert dans le domaine, mais j’expérimente.

Mon challenge du mois de mai

Pour le mois de mai, je vais continuer de réaliser mes courtes actions 1 fois par jour. L’objectif est de ne pas rompre la chaîne quelque soit les événements.

L’une de ces actions est d’écrire 50 mots par jour pour ce blog. 50 mots par jour ça peut paraître peu. Mais une fois une fois l’action entreprise, je suis capable de produire plus. Et les jours où je n’aurai pas le temps ou un manque d’inspiration, j’aurai au moins 50 nouveaux mots dans un article.

Par exemple, j’ai commencé cet article dans le but d’écrire 50 mots. Finalement, j’ai écrit près de 900 mots.

Une relecture, la recherche d’une image d’illustration et l’article sera publié.

Vos encouragements sont les bienvenus, nous pouvons aussi échanger sur votre vision de la motivation et de la mise en place d’habitudes.

20 Astuces pour générer des revenus avec amazon
Comment générer des revenus avec Amazon et obtenir des revenus passifs

Leave a Reply