RGPD : infopreneurs, affiliés que risquez-vous réellement ?

J’ai passé un certain temps à rechercher des informations sur le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). En tant qu’entrepreneur, infopreneur, affilié le sujet m’intéresse. Je dois dire que mes premières recherches sur le sujet m’ont mis dans un état d’inquiétude élevée. Pourtant, je pense qu’il y a lieu de dédramatiser le sujet de la mise ne conformité RGPD.

RGPD : le webinaire pour tout savoir sur la nouvelle réglementation : Réservez votre place maintenant

J’ai plusieurs sites web, de nombreux tunnels de marketing, des formulaires de capture d’e-mail, des listes d’e-mail et bien entendu des cookies pour tracer mes visiteurs.

Je brasse de la donnée un peu partout, même si celle-ci se limite le plus souvent à un prénom et une adresse e-mail.

La plupart du temps, j’utilise des formulaires double opt-in. Je trouve cela plus propre et crée des listes plus réactives. De plus, je peux facilement prouver l’origine du contact et son consentement.
Cependant, j’ajoute les clients de mon entreprise de marketing de réseau dans une liste, sans leur demander leur avis. C’est probablement un point que je vais devoir revoir avec la mise en conformité RGPD.

Mais le sujet ici n’est pas de faire le point sur mon marketing. Mais plutôt de s’interroger sur le battage médiatique autour de la RGPD et surtout le risque encouru pour les entrepreneurs, inforpreneurs ou affiliés.

Les premières choses que j’ai lu sur la mise en conformité RGPD sont les sanctions financières. J’ai l’impression qu’elles sont mises en avant par tous ce qui veulent avant tout vous vendre leur prestation. On vous parle de sanctions avec des montants énormes, pouvant aller jusqu’à 10 millions d’euros ou 4 % de votre chiffre d’affaires (le montant le plus élevé est toujours retenu) !

Mais j’ai plus rarement lu, et j’ai dû bien chercher quel était le niveau graduel de sanction. Les différents niveaux de sanctions sont présents sur le site de la CNIL et j’ai trouvé deux articles intéressants évoquant le sujet.

RGPD sanctions

RGPD : des sanctions graduelles

Sur le site de l’agence web 1min30, il évoque les différents niveaux de sanctions dans cet ordre :

  1. avertissement
  2. mise en demeure après l’avertissement
  3. suspension de l’usage des données hors UE
  4. pour les cas les plus graves :des amendes allant jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires

Vous pouvez lire l’article complet ici. Il y a également une vidéo intéressante. Un second article vient confirmer les sanctions graduelles, vous pouvez le lire ici.

Globalement la RGPD peut être une excellente occasion pour votre activité, pour votre entreprise de refondre la stratégie marketing. D’entrée dans le monde du marketing permissif et de renforcer votre relation client. Si vous utilisez principalement de l’achat, de la location de base de données ou des formulaires simple opt-in, vous devriez revoir ce point.

Bien entendu, je me ferai un plaisir de vous conseiller sur votre stratégie marketing.

RGPD : quoi faire ?

Du coup, est-ce que pour la RGPD je fais comme avec les mentions légales ou la barre de cookie et je m’en fou ?

Si vous avez un business en ligne actuellement, je ne peux que vous conseiller d’essayer de coller au plus proche des recommandations pour respecter la conformité RGPD. Et je vous ferai part des éléments que j’ai trouvé sur le sujet et des choses que je vais personnellement mettre à jour, comme mes mentions légales. J’ai fait beaucoup de recherches et je vais vous les partager. Pour moi c’est aussi l’occasion de vous parler du permission marketing.

De manière générale, vous devez être en mesure de prouver que vous avez obtenu le consentement de la personne pour utiliser ses données et donc communiquer avec elle. C’est tout l’objet de la stratégie de marketing permissif que j’utilise et que je recommande d’utiliser.

Sécuriser les données des citoyens

D’autre part, vous devez vous assurer que votre sous-traitant e-mailing (exemple SG Autorepondeur) conserve vos données en Europe. Pour SG Autorepondeur c’est le cas, ils ont d’ailleurs réalisé un livre blanc sur la RGPD que vous pouvez télécharger ICI.

La RGPD n’est pas une mauvaise chose en soi car elle permet une meilleure sécurisation des données personnelles. Malheureusement, comme souvent en Europe, c’est une usine à gaz réglementaire qui fait gaspiller beaucoup de temps et d’argent aux entreprises et aux entrepreneurs. Elle augmente ainsi le risque réglementaire qui pèse sur les entreprises.

Cet article est essentiellement destiné aux “petits” entrepreneurs du web, inforpreneurs et affiliés qui travaillent avec des sites Internet et des listes d’e-mail. Les données collectées sont généralement très réduites. Si vous utilisez une stratégie de marketing permissif, vous n’aurez pas à trop vous soucier de la mise en conformité RGPD.

Pour les e-commerçants, les entreprises de taille moyenne ou supérieure, je vous recommande d’approfondir le sujet avec un conseiller compétent. Bien entendu, je peux également intervenir dans le conseil de votre stratégie marketing.

RGPD : le webinaire pour tout savoir sur la nouvelle réglementation : Réservez votre place maintenant

Cet article vous a rendu service ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Cet article est rédigé dans un but informatif et pédagogique. La responsabilité de l’auteur ne pourra en aucun cas être engagée.

 

 

20 Astuces pour générer des revenus avec amazon
Comment générer des revenus avec Amazon et obtenir des revenus passifs

Leave a Reply